Acupuncture et Moxibustion, un des piliers de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Pratiquée depuis plusieurs milliers d’années en Chine, l’acupuncture est un des outils thérapeutiques majeur de la Médecine Traditionnelle Chinoise. L’ouvrage de référence, qui en documente les grands principes, Le Huang Di Nei Jing (Classique interne de l’Empereur Jaune) fut publié vers -500 av JC à la fin de la période des Royaumes Combattants.

Principes

La Médecine Traditionnelle Chinoise considère que le corps est constitué d’une vaste trame, organisée en canaux de circulation (méridiens), ayant pour fonction de véhiculer le Qi (l’énergie) et le sang à tous les éléments qui le composent (organes, viscères, peau…) et leur permet d’assurer les fonctions qui leurs sont propres.

Lorsque la circulation est perturbée (on visualisera tous aisément une autoroute sur laquelle il y aurait eu un accident) s’ensuit alors des déséquilibres (trop de Qi a un endroit, pas assez à un autre…) qui peuvent, à long terme, entrainer des dysfonctionnements aux niveaux des organes et des viscères.

C’est ainsi qu’apparaissent les troubles, le mal-être, les douleurs et à plus long terme la maladie chronique. C’est pourquoi il est important d’agir rapidement, et ce, dés l’apparition des premiers symptômes.

Dans ce contexte, l’acupuncture à pour vocation de rétablir l’équilibre et la circulation correcte de l’énergie par la stimulation de points précis, répartis sur tout le réseau de canaux, avec pour bénéfice « visible » la réduction, voire la disparition des symptômes liés aux déséquilibres.

Le réseau de canaux selon la Médecine Traditionnelle Chinoise

Le réseau de canaux selon la Médecine Traditionnelle Chinoise

Acupuncture et Moxibustion – Champs d’application

Les champs d’applications sont plutôt vastes et il serait difficile de les recenser tous de manière exhaustive.
Cependant, on considère aujourd’hui que l’acupuncture est très efficace, entre autres, dans les domaines suivants :

  • Traitement de la douleur
    Récente ou chronique

  • Céphalées
    Maux de tête, migraines

  • Régularisation émotionnelle
    Stress, anxiété, tristesse, dépression, hyperactivité…

  • Grande fatigue
    Anémie, manque de tonus, procrastination…

  • Troubles du sommeil
    Insomnie, agitation mentale, cauchemars…

  • Troubles digestifs et intestinaux
    Constipation, diarrhées, régurgitations acides, gastroentérites…

  • Troubles dermatologiques
    Démangeaisons, eczéma, sécheresse…

  • Troubles menstruels
    Aménorrhée, dysménorrhée, règles douloureuses…

  • Affections saisonnières
    Rhume, grippe, bronchite…

La Médecine Traditionnelle Chinoise étant aussi (et surtout) une médecine préventive.
Elle peut jouer un rôle intéressant dans la prévention des troubles saisonniers et notamment au Printemps et à l’Automne.

Le traitement par acupuncture est-il douloureux ?

La stimulation des points d’acupuncture n’est pas douloureuse.

Elle s’accompagne toujours d’une sensation, il s’agit de la saisie du Qi.
Cette sensation est normale et souhaitée, car sans elle, le Qi ne serait pas saisi et l’efficacité thérapeutique très réduite, voire nulle.

Cette sensation peut prendre diverses formes selon les individus : engourdissement, froid, chaud, fourmillement, électricité, contraction…
Parfois, elle peut ne pas être ressentie par le patient, mais le praticien, lui, la perçoit et parfois même, avant le patient.